Tuesday, February 26, 2019

Le 515e RTN au centre d'entrainement au tir interarmes

https://www.military-photo-report.com/
C’est sur le camp de Suippes qu’a eu lieu un exercice de synthèse le 12 et 13 février 2019 organisé par le centre d’entrainement et de soutien logistique, le 51e régiment d’Infanterie. Cet exercice avait pour but d’entrainer deux sous groupements en conditions réelles ; un sous groupement inter-arme et un sous groupement logistique (SGL).
Un fantassin du 2e REI debarque d'un hélicoptère PUMA.
Ce ne sont pas moins de 260 soldats et 53 véhicules du 2e REI (régiment étranger d'infanterie) qui étaient venu porter renfort aux 297 "tringlots" et ces 40 engins du 515e RTN (régiment du train) pour s’entrainant pour la première fois au CETIA (Centre d’entrainement au tir interarmes) sur le parcours Symphonie du camp de Suippes.

De nombreux véhicules ont été déployé pour l'occasion comme des VBCI, VAB, GBC180, PVP, PPLD, PPLOG, VBL, CCP (citerne tactique), Mastech, etc…, tout au long de cette entrainement.
Le but de la manœuvre était de mettre en situation des sous groupements en conditions avec tir réel de VAB 7.62mm, VBCI en 25mm, et VBL, PVP (12.7mm et 7.62mm), ainsi que d’arme de plus petit calibre comme le Famas en 5.56mm ou encore l’AT4 (lance-roquette anti-char de 84mm) afin de préparer les troupes a leur prochain départ pour l'opération Barkhane au Sahel.

Afin de coller au plus proche de la réalité, les hommes et femmes ont dû réagir face à différents scénarios dont une attaque par IED (engin explosif improvisé) ainsi qu'une extraction de blessé en hélicoptère Puma. Les unités ont dû également faire face à des embuscades / accrochages ou encore évacuer des véhicules immobilisés par des tirs en les remorquant en dehors du champ de bataille. Le tout sous l’appui/ surveillance de Mirage 2000D et de Rafale.
Ces deux jours de synthèse ont clos 4 semaines d’entrainement sur le terrain pour ses 557 soldats du 51eRI, 515 RTN et 2REI.
Colone du 515 RTN avec a sa tête un PVP armé d'une minimi, et un PPLOG.
Exercice d'evacuation sanitaire après un sauvetage au combat.
Mise en place des munitions de 12.7mm sur les bandes avant leur embarquement dans le VAB.
Lancement de fusées éclairantes lors de tirs reelles de nuit de PVP et de VAB.
Un soldat du 515e RTN en train de tirer avec sa minimi en 7.62mm.
Un hélicoptère PUMA atterri sous la protection d'un VAB afin de débarquer des renforts et d'embarquer un blessé.

Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
Flick-R

Sunday, October 21, 2018

Tirs de chars Leclerc pour le 2e escadron du 5e RD.

https://www.military-photo-report.com/shop
C'est au camp de Suippes que se sont entrainé, en cette fin d'année 2018, le 2e escadron du 5e Régiment de Dragons.
Composé principalement de chars Leclerc, le deuxième escadron a effectué durant plusieurs jours différents tirs.
De jours comme de nuit, par pluie ou beau temps, sur cible mobile comme sur cible statique. Les Dragons ont pu éprouver ce char de combat en le faisant également tirer lors de déplacements comme vu sur la photo du bandeau ci-dessus ou un Leclerc roule vers la direction du photographe, tourelle tournée vers l'arrière et faisant feu tout en étant en mouvement. L'impact du tir étant d'ailleurs visible en arrière-plan.
Plateau déposable transportant ici les obus encore emballés.

Lors de cet exercice de tirs, différents VBL (véhicules blindés légers) armés de mitrailleuses 12.7mm ou 7.62mm, ainsi que des équipes de fantassins armée de FAMAS et de LRAC, ont également pu tester leurs matériels en tir réelles.
Ces derniers, ainsi que les engins les accompagnants, feront l'objet d'un reportage séparé dans quelques temps.

Par ailleurs un numéro spécial de notre magazine Military-Photo-Report : le Mag intitulé "Les 5 feux des Dragons" sera disponible d'ici début 2019. Ce numéro reprendra différentes phases de tirs du 5e régiment de dragons avec différents équipements et dans différentes conditions. Le tout avec l'accent mis naturellement sur le char Leclerc et son impressionnant canon de 120mm.

 

En attendant ce futur numéro, un magazine est déjà disponible et en vente sur nos différents points de vente habituels (Amazon, Model-Miniature, librairies spécialisées, notre boutique...) qui traite justement du 5e Régiment de Dragons, son histoire, sa composition et ses capacitées.
A retrouver dans les pages du numéro 15 de Military-Photo-Report: le Mag




Un char Leclerc du 2e Escadron en train de tirer sur un des pas de tir statique du camp de Suippes
Les obus sont déballés de leur emballage protecteur avant de réapprovisionner le char.
Un impressionnant tir effectué de nuit. l'effet du noir totale percé aléatoirement par les obus de 120mm percent la nuit.
Sur le terrain, les chars Leclerc répartis en pelotons, sont en mouvement à la recherche d'ennemies.
Une vue d'un des pas de tirs utilisés pour l'occasion par les équipages du 5e RD avec ici, en plus, un Leclerc en phase de tir.



Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687

Sunday, July 22, 2018

14 Juillet 2018 : la mise en place et le défilé

Après avoir répété pendant une semaine et avoir synchronisé leurs alignements et leurs mouvements. Les troupes sont maintenant fin prêtes pour le grand jour.
Alors que les troupes à pied se sont exercées à la parade sur les pistes de Satory, c'est à Bretigny-sur-Orge que les troupes motorisées ont effectué leurs ajustements. Un reportage est d'ailleurs à voir à cette adresse sur ces répétitions motorisées : https://militaryphotoreport.blogspot.com/2018/07/14-juillet-2018-repetions-motorisees.html
Ainsi qu'un album photo ici : https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157669018324727

Les 9 Alphajet de la patrouille de France passent
au-dessus des soldats de la légion étrangère.
Mais, ce matin du 14 Juillet 2018, c'est à 5 heures du matin que les engins se mettent en mouvement afin de rejoindre l'arc de triomphe et de se mettre en place ensuite sur les Champs-Élysées.
Arrivés sur l’avenue, les véhicules, soldats et écoles défilantes auront jusqu'à 9H30 pour se mettre en place, passer un dernier coup de cirage sur les roues des blindés ou encore un dernier coup d'éponge sur les canons.
Le top du défilé sera donné par la revue des troupes, effectuée par le chef de l'Etat et par le CEMA (Chef d’État-Major des Armées), qui descendront devant toutes les forces jusqu'aux tribunes.
Les premiers à défiler seront les forces aériennes.
Voici dans l'ordre de passage les unités et leurs nombres :

DÉFILÉ DES AVIONS
64 appareils :
- 53 de l’armée de l’air,
Une féminine espagnole de la compagnie Valdemoro
(compagnie franco-espagnole)
défilant avec l'école de gendarmerie de Tulle.
- 6 de la marine nationale,
- 2 de la sécurité civile,
- 3 étrangers.

DÉFILÉ DES TROUPES À PIED
290 hommes et femmes.

DÉFILÉ DES HÉLICOPTÈRES
30 appareils :
- 18 de l’aviation légère de l’armée de terre,
- 5 de l’armée de l’air
- 2 de la marine nationale,
- 3 de la gendarmerie nationale,
- 2 de la sécurité civile.

DÉFILÉ DES TROUPES MOTORISÉES
220 véhicules dont 62 motos.

Canon automoteur Caesar de 155mm du 3e RAMa
(Régiment d'Artillerie de Marine)
DÉFILÉ DES TROUPES MONTÉES
250 chevaux.

Après le défilé, les français ont eu l’opportunité de rencontrer et d'admirer, de très près cette fois, certaines des unités majeures défilantes et leurs matériels.
Ainsi c'est place des Invalides ou 5 hélicoptères, différents véhicules dont un char Leclerc, un VBCI ou encore un VBHM, se sont installés afin que les français puissent aller à leur rencontre et découvrir les soldats en discutant avec eux.
Cet après-midi intitulé "Les français à la rencontre de leurs armées" a pris fin à 18 heures et a marqué la fin d'une semaine d'efforts avec, à la clef, la récompense de défiler sur la plus belle avenue du monde.

 

Le magazine sera disponible pour la rentrée de septembre 2018, et en vente sur nos différents points de vente habituels (Amazon, Model-Miniature, librairies spécialisées, ...). Nous reviendrons alors en détail et de façon complète sur l'ensemble du déroulement de cet évènement.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag



L'Arc de Triomphe vu de la position de la Légion Étrangère en bas des Champs avec toutes les troupes prêtes à défiler.
Féminines du 93e Régiment d'Artillerie de Montagne armées du nouveau HK-416, remplaçant le FAMAS.
Un des Chars Leclerc du 5e Régiment de Dragons sur les Champs-Élysées lors du défilé militaire du 14 juillet 2018.
Un hélicoptère Caracal EH 1.67 Pyrénées avec la tour Montparnasse en fond.


Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687

Thursday, July 12, 2018

14 Juillet 2018 : répétitons motorisées à Brétigny.

C'est à la BA 217 de Brétigny sur Orge, au sud de Paris, que pendant une semaine, les véhicules et leurs équipages vont travailler et s'entraîner en vue du traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées.

VLRA du général de division Frédéric Blachon,
commandant la 1re division.
Les répétitions de ce grand évènement ont rassemblé cette année bon nombre de régiments et de véhicules majeurs. Chars Leclerc du 5e Régiment de Dragons, VAB TOP Ultima de la Légion étrangère, VBCI du commandement de l'entraînement et des écoles du combat interarmes, ...
Mais aussi quelques originalités comme le radar GIRAFFE de l'escadre aérienne de commandement et de conduite projetable, et surtout quatre Mowag Piranha des chasseurs Ardennais de l'armée belge venu fêter cette année leur jumelage avec les diables rouges du 152e RI.

Fanion du bataillon médian
des chasseurs ardennais.
Les répétitions et les préparatifs, se sont aussi nombre de personnes civiles et militaires qui gravitent autour des unités défilantes.
Ainsi des antennes d'industriels de la défense tel que NEXTER sont sur place pour gérer au mieux leur parc de véhicules, et apportent leurs soutien à l'entretien des machines.

Des régiments de maintenance comme le 8e RMAT de Versailles sont également la jour après jour et jusqu'au jour J afin d'apporter soutien logistique, réparation éventuelle, dépannage et même retouche peinture sur les engins afin que le jour du défilé les blindés soit absolument parfait.

  

Le magazine sera disponible pour la rentrée de septembre 2018, et en vente sur nos différents points de vente habituels (Amazon, Model-Miniature, librairies spécialisées, ...). Nous reviendrons alors en détail et de façon complète sur l'ensemble du déroulement de cette évènement.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag



Chars Leclerc du 5e Régiment de Dragons en position sur la piste juste avant une des 3 à 4 répétitions quotidiennes.
La BA217 devient, l'espace d'une semaine, les Champs-Elysées pour tous les régiments motorisés se préparant au 14 Juillet.
Tous les soirs les armes sont démontées puis remontées chaque matin. Ici une mitrailleuse 12.7mm des Chasseurs Ardennais.
Les diables rouges du 152e RI défilent cette année sur VBL, VBCI VPC, VBCI rang, et Piranah belges de la brigade médiane incorporée à la formation, de par leur jumelage.
Radar GIRAFFE sur camion Renault de l'escadre aérienne de commandement et de conduite projetable.


Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687

Sunday, July 1, 2018

Eurosatory 2018 / Exposants statiques.

Eurosatory est un salon de la défense et de la sécurité qui se tiens tout les deux ans au parc des expositions de Paris nord villepinte.

Piranha IIIC de chez General Dynamics
Il s'agit de l'un des plus gros salons d'armement du monde avec pas moins de 1802 exposants venus de 62 pays qui ont proposés durant une semaine l'étendu de leur savoir faire.
C'est donc tout naturellement que le prochain livret de Military-Photo-Report sera un numéro spécial entièrement consacré à ce salon international de la défense et de la sécurité.

Hélicoptère de US venu pour l'occasion.
Ce magazine vous présentera ainsi, en images et en explications, certains des acteurs majeurs présents sur le salon et vous fera revivre ce que les 57 000 visiteurs ont pu admirer lors de leur visite sur place.

Mais en attendant ce numéro 17 de notre collection, nous allons vous présenter ici quelques extraits en images de ce que vous retrouverez plus en profondeur dans le prochain numéro.

Et après la première partie consacré aux différentes démonstrations dynamiques qui ont rythmées le salon et que vous pouvez retrouver sur ce lien : http://militaryphotoreport.blogspot.com/2018/06/eurosatory-2018-demonstrations.html Cette deuxième partie du livret est, quand a elle, centrée à exposer une partie de ses industriels et de leurs innovations.
Caesar 8x8 / Nexter

Ainsi NEXTER, KMW, IWI, Rheinmetal, ARQUUS ou bien encore MBDA et autres Oshkosh ne sont que quelques noms parmi les plus de 1700 autres qui ont exposés leurs engins, leurs armements, leur innovations ou leurs matériels durant cette semaine d'eurosatory.
Faire un tour exhaustif étant littéralement impossible vu l'ampleur du salon, nous allons donc essayer de vous montrer les quelques produits parmi les plus remarqués.


Le magazine sera disponible pour cette été et en vente sur nos différents points de vente habituels (Amazon, Model-Miniature, librairies spécialisées, ...). Nous reviendrons alors en détail et de façon complète sur l'ensemble du déroulement de ce salon.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro 17 de Military-Photo-Report: le Mag





Euro Main Battle Tank (E-MBT)
VBCI avec tourelle T-40 de 40mm / Nexter
Patria AMV XP (Armoured Modular Vehicle), véhicule blindé modulairede la firme finlandaise PatriaVéhicue
8x8 AFV Lazur de la firme Yugoimports
VAB MK III et Griffon (remplaçant du VAB) / ARQUUS ex RTD
Léopard 2A7 de KMW/ KNDS, le char de combat mythique de conception allemande.


Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687