Tuesday, December 13, 2016

Feldberg 2016 / exercice franco-allemand (BFA)


Durant deux semaines, un exercice binational de niveau brigade s'est déroulé dans le nord de l’Allemagne, dans la région de Bergen.
D'une ampleur exceptionnelle, cet exercice a mobilisé plus de 2500 soldats et a vu pour l'occasion déployer plus de 600 véhicules français et allemands.
MARS (MLRS) du 295ème Artilleriebataillon lancant sa 10ème roquette
Ainsi du côté Allemand, les 4 composantes de la BFA (Brigade Franco-Allemande) étaient présentes avec :
- le 291 Jägerbataillon,
- le 292 Jägerbataillon,
- le 295 Artilleriebataillon,
- et le 550 Panzerpionierkompanie.
Côté Français,
- le 1er Régiment d'Infanterie était venu avec soldats et véhicules.
- Quant au 3ème RH (Régiment de Hussards), seul régiment de cavalerie de la BFA, 250 personnels et plusieurs dizaines d'engins (VBL, AMX-10 RCR, ...) avaient fait le déplacement depuis Metz.

Le but de la manœuvre a été le renforcement de la coopération franco-allemande, et cela à travers les différentes activités qui ont rythmés les 15 jours d'exercices : procédures OTAN, combats, tactiques ou encore tirs réels de jour comme de nuit.
Au nombre de 155, les tirs réels ont d'ailleurs été d'une importance primordiale pour toutes les unités afin de tester leurs matériels en condition réelle. Le 295 Artilleriebataillon (Artillerie Allemande) aura eu ainsi l'occasion de tirer avec ces principales pièces dont le MARS (Lance-roquette multiple), le Panzerhaubitze 2000 (Obusier blindé de 155mm) ou encore leurs
Panzermörser (M-113 A3 version mortier de 120mm embarqué).
AMX-10 RCR du 3ème RH au soleil couchant

Deux "Task Force" ont été mises sur pied dont l'une était commandée par le 3ème RH. En tant que leader de cette force opérationnelle, le 3e Régiment de Hussards fut chargé de repousser l'ennemi en reprenant le contrôle de la zone. En cela il fut soutenu par l'artillerie, l'infanterie et le génie allemand. Le commandement du 3 disposant ainsi d’environ 800 hommes sous ses ordres pour mener à bien sa mission.
La température au cours des 15 jours étant passée de -10 degré à +10, transformant le terrain peu à peu de terre gelée à de la boue, et passant de la glace à la pluie.  Cela a ainsi permis de tester le matériel et les unités dans des conditions difficiles. Aucun blessé ne sera d'ailleurs a déplorer lors de cet exercice ce qui démontre, avec ce seul fait, la grande maîtrise technique de toutes les forces en présence.

Le scénario de la manœuvre devait représenter un monde fictif compris entre l'actuel Danemark et l'Allemagne. Deux pays voisins se disputant alors une région commune.
Après un arbitrage tendu, les nations unies décident de trancher sur une frontière officielle. A la suite de cette décision, le pays qui s'estime floué tente de reprendre possession de la région, par les armes si nécessaires.
C'est dans ce contexte d'un conflit naissant que la BFA est mandatée pour maintenir cette frontière et faire respecter les accords internationaux.


Plus de photos sont à voir sur nos albums Flick-R qui seront mis à jour régulièrement :

Le premier est visible sur ce lien :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157673885237044

Panzerhaubitze 2000 (Obusier blindé modèle 2000) Le canon automoteur de 155mm Allemand
TPz (Transportpanzer) Fuchs : véhicule de transport de troupe allemand tirant une fusée
Boxer (véhicule blindé de transport de troupes multi-rôle) un soir de repos avant de repartir le lendemain à l'aube
Minenräumpanzer Keiler (véhicule de déminage basé sur char M-48 Patton
Coucher du soleil sur le terrain de Bergen ou viennent de tomber plusieurs salves d'artillerie. Une fusée éclairante prépare l'assaut terrestre et guide les snipers.
un artilleur du 295 Artilleriebataillon en poste derrière sa MG3 sur un Panzerhaubitze 2000

Nous souhaitons remercier chaleureusement les officiers et soldats des différentes unités de la BFA, ainsi que les commandement allemand et français, pour leur disponibilité et leur accueil.

Thursday, November 3, 2016

Livre : L'AMX-10 RC/R, l'engin blindé de reconnaissance feu français.

Après le succès de ses livrets, Militray-Photo-Report se lance désormais dans la production de livres avec une collection consacrée aux véhicules militaires contemporains. Le numéro 1 est désormais disponible et côté livrets, 2 nouveaux devraient sortir d'ici la fin de l'année.
En attendant voici une présentation de ce nouveau livre,
Bonne lecture !

Premier volume de la collection : Les blindés français d'aujourd'hui.
L'AMX-10 RC/R, l'engin blindé de reconnaissance feu français.

Dans cet ouvrage historique et iconographique, vous trouverez plus de 500 photos grand format et haute qualité, réparties sur 134 pages. 4 grands chapitres reprennent tour à tour l’histoire de cet engin mythique de l’arme de cavalerie blindé français : son parcours lors de ses missions en opérations extérieures de l’Irak en 1990/1991 au Mali, sa technicité détaillée en textes et en images, son utilisation par les différentes unités militaires, mais aussi le devenir du véhicule avec le programme Scorpion.



 - Texte en Français et en Anglais
- 134 pages
- Plus de 500 images couleur HD
- Papier photographique de haute qualité
- Couverture rigide (cartonnée)


Ce livre est disponible sur Amazon ou sur le site de Model-Miniature
Un site de présentation du livre est également visible ici : http://musmontis.wixsite.com/amx-10rc-book



L'ouvrage a été réalisé par Ludmann Julie, directrice de la marque de modèles réduits militaires Model-Miniature, rédactrice adjoint de Military-Photo-Report et Lieutenant de réserve à l'EMZD. Ainsi que par Nicolas Pierre-Yves, photo- reporter, consultant sécurité défense, et officier RC à l'Etat-Major de zone de Défense Est. Ainsi que par une quinzaine de personnes qui ont participé elles aussi activement par leurs photos, leurs travaux graphiques ou leurs compétences diverses à la création de cet ouvrage.
Ainsi, pour l'élaboration de cet ouvrage nous souhaitons remercier particulièrement :
Bazan François, Blanchot Olivier, Boris.P, Coffiney F, Deconchon Christophe, Domairon Arnaud, Douzenel Xavier, Gerardin Albert, Gert Burkert-Opitz, Guirkinger Jean-Eric, Jacques et Odile Nicolas, Jonathan, Francis et Davis Cany, 
Lesca P-E, Médard Stephane, Piveteau Pierre, Le dessinateur de Junior-General, ainsi que tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont apporté leurs conseils et soutiens.

Nous souhaitons également remercier pour leurs aides précieuses : le 3ème Régiment de Hussard, NEXTER et particulièrement les membres de sa cellule communication, le 8ème RMAT de Mourmelon ainsi que son détachement de Woippy, et plus généralement tous les hommes et femmes qui travaillent tous les jours au sein des forces armées afin de garantir notre sécurité au quotidien.



Ce livre est maintenant disponible sur le site : http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=47

http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=10



Wednesday, September 21, 2016

Livrets "Military Photo Report" / actualité de la Défense, exercices, matériels et véhicules, ...

http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=10
Les articles de Military-photo-report se déclinent désormais en papier avec la collection de livrets "Military Photo Report: le Mag"
Constitué d'environ une cinquantaine de pages comprenant des photos couleurs de haute qualité.
Chaque numéro traitera des articles publiés sur le site mais de façon approfondie avec considérablement plus de photos et de textes.

Pour cette première édition papier de la collection de livrets "Military-Photo-Report : le Mag", c'est le 14 Juillet 2016 qui sera à l'honneur, puis l'AMX-30D pour le numéro 2 et enfin le déjà mythique canon automoteur Caesar en numéro 3.

Ces livrets, donc, ont pour objectif de coucher sur papier les articles publiés sur le site
www.military-photo-report.com, mais de façon beaucoup plus complète.
L'idée de réaliser ces ouvrages papier fait directement suite à de nombreuses demandes de lecteurs du site que nous remercions au passage.

* Voici donc une présentation du premier numéro :
Et quoi de mieux pour une première qu'un reportage sur notre fête nationale : le 14 Juillet 2016.
- 56 pages couleurs
- plus de 95 photos couleurs haute qualité
- couverture souple
- langue : Français
- papier épais qualité supérieure
Disponible en pré-commande pour première livraison le 10 Octobre ici : http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=539

http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=539



* En numéro 2 c'est un des derniers articles sur l'AMX-30D qui est proposé en version papier.
- 48 pages couleurs
- plus de 87 photos couleurs haute qualité
- couverture souple
- langue : Français
- papier épais qualité supérieure
Disponible en pré-commande pour première livraison le 10 Octobre ici : http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=540

http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=540


* Puis enfin, pour cette première série, le numéro 3 est consacré au Caesar, ce fameux canon automoteur de 155mm français.
- 48 pages couleurs
- plus de 85 photos couleurs Haute Qualité
- couverture souple
- langue : Français
- papier épais qualité supérieure
Disponible en pré-commande pour première livraison le 10 Octobre ici : http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=541

http://www.model-miniature.com/product.php?id_product=541


A noter également que cette collection fait écho à une autre collection, mais de livres cette fois, bientôt disponible, et intitulé :  "Les blindés français d'aujourd'hui".
Cette future série d'ouvrages, dont chaque numéro sera consacré à un véhicule ou matériel majeur de l'armée de terre, sortira prochainement avec cette fois des livres de plus de 130 pages et de plus de 500 photos.
Livres reliés en couverture rigide, ces ouvrages seront en français et en anglais.


Tous ces livrets sont disponibles sur le site : http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=47
http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=10

Monday, September 5, 2016

AMX-30 D (Recovery Tank) Le char de dépannage 30T

https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/sets/72157672255583810
Le véhicule blindé de dépannage Français, connu sous le nom AMX-30D ("D" pour "Dépanneur-niveleur"), a été conçu à l'origine pour récupérer ou aider au dépannage des chars de combat français type AMX-30.
AMX-30D du 8ème RMAT poussant un AMX-10 VOA en panne
Les travaux sur ce dépanneur ont commencés en 1966, l'armée française cherchant à développer un véhicule de récupération pour aider à soutenir les unités utilisatrices du char de 30 tonnes. Un prototype fut produit et livré à l'expérimentation en 1971, et en février 1973, le premier d'une pré-série de cinq véhicules fut livré. Cette même année, 100 AMX-30D ont été commandés, et la production a commencé en 1975.
Cet engin de dépannage comprend un treuil alimenté par le moteur du véhicule, avec la possibilité de tirer un maximum de 35 t. Il dispose également d'un câble de remorquage de 80 mètres, tandis qu'un treuil auxiliaire a un autre câble de remorquage de 120 m, capable de tracter jusqu'à 20 t lorsque l'on travaille sur l'avant de l'AMX-30D. Dans ce dernier cas, le véhicule doit être soutenu par des étais amovibles, qui sont transportés sur le véhicule, et la lame de bulldozer doit être abaissée sur le sol. La grue peut soulever les 3,29t du bloc d'alimentation et les 10 t de la tourelle.

AMX-30D an travail sur un terrain de stockage de véhicules militaire
La tourelle du char AMX-30 sur lequel est basé ce dépanneur blindé est enlevé et remplacé par une superstructure. L'ensemble du blindé pèse 36 tonnes, mais avec le module supplémentaire, il peut tracter jusqu'à 40 t. Le véhicule peut se protéger avec une mitrailleuse de 7,62 mm AANF1. La visibilité du conducteur est facilitée par l'inclusion de trois épiscopes de type M-223. L'AMX-30D a une vitesse maximale sur route de 60 km/h et une autonomie maximale sur route de 500 km.

A partir de 2014, certains AMX-30 D ont été reconditionné pour devenir des dépanneurs pour VBCI (le nouveau char Leclerc ayant son propre dépanneur)
Les dépanneurs de VBCI ainsi crées seront cependant des intermédiaires en attendant la dotation des régiments et bataillons par les PPLD.
Aujourd'hui les AMX-30D continuent leur service au sein de la FORAD (qui utilise encore les AMX-30 B2 et BRENUS)
Certains régiments de maintenance (RMAT) utilisent également des 30D pour déplacer les véhicules lourds qu'ils ont a charge de réparer ou de stocker.

Nous remercions les officiers et soldats du 8ème RMAT pour leurs disponibilités et leurs accueil.

Plus de photos sont à voir sur notre galerie Flick-R
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157667032144982
AMX-30 D ayant servi durant un manda ONU (au Liban au sein de la FINUL)
Les chars AMX-30 étant aujourd'hui utilisé par la FORAD, des 30D sont donc a disposition des foradiens.
Un ancien AMX-30 D encore en livré vert uni, couleur utilisé avant 1994 sur les engins de l'Armée de Terre
Un 30 D utilisé aujourd'hui par les unités de RMAT pour déplacer les engins dans les parcs de maintenance

Plus de photos sont à voir sur notre galerie Flick-R
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157667032144982

Vidéo de l'AMX-30D :

Saturday, September 3, 2016

Unités médicales pendant l'opération Barkhane


À la suite des opérations Serval et Épervier, l'armée française continue sa lutte contre les groupes armés djihadistes salafistes dans toute la région du Sahel. Ainsi le 14 juillet 2014, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, annonce que cette opération « se fait en partenariat avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne » (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), membres du G5 du Sahel.

Le poste de commandement interarmées de théâtre est basé à N'Djamena, au Tchad. L'opération mobilise près de « 3 000 militaires en tout».
Le 16 juillet, Bah N'Daw, ministre malien de la Défense et son homologue français Jean-Yves Le Drian, signent un accord de défense franco-malien à Bamako. Selon le ministère français de la Défense, cet accord « identifie les principaux domaines de coopération de défense : échange d'informations et consultations régulières sur les problèmes sécuritaires, formation, conseil, entraînement et équipement.
VAB Sanitaire lors de l'opération Barkhane

Au commencement de l'opération Barkhane, les effectifs engagés sont constitué de 3 000 militaires, 200 véhicules logistiques, 200 blindés, .....
Au milieu des troupes combattantes, des unités moins connu participent et sont essentielles au bon déroulement de toute opération militaire :
Les services médicaux de combat.
Suivant les troupes, vivant a leur côté et en première ligne pour s'occuper des blessés.
Ils ont comme principale véhicules les VAB Sanitaires. L'aménagement intérieur de ces engins est modifié pour accueillir 3 blessés couchés ou 2 blessés couchés et 4 blessés assis.
Extérieurement, un "kiosque" sous la forme d'une petite tourelle est visible au niveau de la trappe du dessus au milieu de l'engin. Des  projecteurs de recherche sont également compris dans l'équipement de l'engin.

Créditi photos et remerciements à :
J.Beguin

Tourelot 12.7mm sur VAB avec "parasol" de campagne
VAB SAN et VBL
Sur un VAB Sanitaire on peut remarquer les différents petits parasols, très présents depuis l'Afghanistan.
Patrouille en ville pendant l'opération Barkhan ici au Mali.
Unité française avec sa mitrailleuse FN Minimi de 7.62mm, équipé de lunette.
Un VAB Sanitaire avec des roues de secours sur l'arrière du toit.

Monday, August 22, 2016

Tirs de mortier 120mm (40ème RA)

https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157669686798943
Le Mortier de 120mm Rayé Tracté Modèle F1 (MO 120 RT) a également pour autre nom celui donné par son fabricant d'origine Brandt Thomson :"MO-120-RT-61".

Il possède un calibre de 120 mm, construit actuellement par TDA (TDA Armements est une filiale de Thales), et est entré en service en 1973. Il remplace le mortier Brandt de 120 mm type A.M. 50.
Il pèse 653 kg en version tout terrain, et 635 kg hors terrain. Son canon est un tube à âme rayée de 2,80 m de long, avec une portée maximale de 7 à 13 km. La flèche d'un obus modèle F1, en terme d'altitude maximale atteint par le projectile, est de 1 896 m pour un tir à 4 km, 2 606 m à 8 km, et a une flèche maximale de 4 074 m.
VAB Mortier lors de son arrivée sur zone

Il est servi par une équipe de 6 hommes et à une cadence de tir maximale de 6 à 10 coups par minute.
Il est habituellement tracté par un VAB (Véhicule de l'avant blindé), engin qui lui est dédié par un aménagement spécifique :
- rack a munition intérieure,
- repose coup pliable à l'arrière,
- ajout d'un crochet d'attache pour le mortier,
- enlèvement systématique des hydrojets.
Ce VAB version mortier (aussi appelé VTM 120) a une capacité d'embarquement de 70 obus

Il est en service actuellement dans 23 pays dont la France qui en possède 128 exemplaires. Entre autres pays : l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Japon, les États-Unis (dans l'USMC sous la désignation M327), le Canada et la Turquie (version locale construit par MKEK) sont certains des utilisateurs les plus connu.

La campagne de tir que nous avons suivi a été réalisée par le personnel du 40ème Régiment d'Artillerie. 3 VAB mortier et leurs armements ont ainsi opéré plusieurs phases de tirs avec arrivée sur zone, déploiement des mortiers, tirs, remontage sur véhicule et départ vers une autre zone de tir.

Nous souhaitons remercier chaleureusement les officiers et soldats du 40ème RA pour leur disponibilité et leur excellent accueil.

Plus de photos sont à voir sur notre galerie Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157667032144982

Tir d'un mortier de 120mm avec flamme qui sort de la bouche du tube
Dernier réglage avant le tir du mortier
VAB Mortier tractant son 120mm
Enlèvement du ciré coupe pluie sur le mortier de 120mm lors de sa mise en position

Plus de photos sont à voir sur notre galerie Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157667032144982