Wednesday, June 20, 2018

Eurosatory 2018 / Démonstrations dynamiques.

www.military-photo-report.com
Eurosatory est un salon de la défense et de la sécurité qui se tient tous les deux ans au parc des expositions de Paris nord Villepinte.

Il s'agit de l'un des plus gros salons d'armement du monde avec pas moins de 1802 exposants venus de 62 pays qui ont proposé durant une semaine l'étendue de leur savoir faire.
C'est donc tout naturellement que le prochain livret de Military-Photo-Report sera un numéro spécial entièrement consacré à ce salon international de la défense et de la sécurité.

Mais en attendant, vous pourrez dors et déjà voir ici, et à travers deux reportages, un aperçu de ce salon.
La première partie sera consacrée aux démonstrations dynamiques, le deuxième reportage sera, quand à lui, sur les présentations statiques du salon et ses différents acteurs français et internationaux.

Mais commençons tout de suite par détailler les quatres démo dynamiques :

- Tout d'abord celle du salon en lui même ou les différents industriels venaient présenter, en action, leurs engins innovants. On a pu retrouver notamment le THeMIS / MILREM avec tourelle de chez FN HERSTAL, le SHERP de chez STREIT GROUP, le camion d'incendie d'aéroport SIDES, ou encore le SHERPA de chez ARQUUS.


- Ensuite la démo dynamique consacrée aux forces spéciales.
Pour l'occasion, différentes unités du 1er RPIMa, équipés notamment de HK-416 A5 (5.56mm) et de HK 417 (7.62mm), étaient venu présenter leur savoir faire.
Deux véhicules VPS (Véhicule Patrouille Spéciale de chez PANHARD / ARQUUS) étaient également sur le terrain.


- Puis la démonstration dynamique de l'Armée de Terre Française ou différents régiments sont venus avec leurs matériels majeurs comme le VBCI équipé de Q-net, le canon de 155mm Caesar, un VBL 7.62mm téléopéré ainsi qu'un VBL 12.7mm. Un VAB ULTIMA TOP équipé de slat armor, un PPLOG, un PPLD, un quad du 2e RH, ....


- La démonstration dynamique interservice de la Préfecture de Paris ou différentes unités de la BRI, de la CSI, ainsi que de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) étaient venus sur le terrain avec matériels, armements et engins (PVP de la BRI entre autres). Le tout joué lors d'un scenario d'intervention anti-terroriste avec quelques aspects NRBC.



- Et enfin la démonstration dynamique du GIGN présentant au public leurs compétences lors de scénarios de prises d'otages. La nouvelle Toyota, ainsi que l'ARAVIS équipé d'échelle télescopique, faisaient également partis de la présentation.





Dans un prochain numéro de notre collection de livret "Military-Photo-Report : le Mag" entièrement consacré à l'exercice Eursoatory 2018, nous reviendrons en détail et de façon complète sur l'ensemble du déroulement de ce salon.
A retrouver bientôt dans les pages de notre futur numéro 17 de Military-Photo-Report: le Mag



Le robot MILREM équipé ici d'une mitrailleuse FN herstal de 7.62mm
VAB ULTIMA TOP équipé de kit slat armor
VPS (Véhicule Patrouille Spéciale de chez PANHARD) des Forces Spéciales

Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157668101621227

Friday, May 25, 2018

Véhicules militaires français et allemands à Metz centre pour la semaine Franco-Allemande

Pour la troisième édition de "Metz est Wunderbar", la brigade franco allemande a déplacé certains de ses véhicules majeurs afin de les présenter au public.

Ainsi du côté français :
- le 3e Régiment de Hussards à amené un de ses AMX-10 RCR, un GBC180, ainsi qu'un VBL version reconnaissance (7.62mm)
- le 1er Régiment d'Infanterie est venu avec un VAB blindé CB-127 et du matériel FELIN (FAMAS et MINIMI)
- et le 16e Bataillon de Chasseurs avec un de leurs VBCI Rang avec sa tourelle et canon de 25mm.
Et du côté allemand :
- un GTK Boxer (équivalent allemand de notre VBCI) venait du Jägerbataillon 291.
- et un impressionnant "Pionierpanzer 2A1 Dachs", un véhicule du génie basé sur le char Leopard, engin proposé quand à lui par le Panzerpionierkompanie 550.

Ces engins sont à admirer, et les équipages à rencontrer, tout au long du week-end du 26 et 27 Mai 2018, Place d'Armes à Metz.

Cathédrale de Metz avec les engins de la BFA devant sur la Place d'Armes.
Un Hussard du 3e RH fait découvrir à de jeunes messins le fonctionnement de son AMX-10 RCR

La Place d'Armes de Metz aux couleurs de la BFA
Le Pionierpanzer 2A1 Dachs de la 550eme compagnie du génie allemand.


Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687

Sunday, March 11, 2018

Prepa OPS / Préparation avant projection opérationelle pour la BFA.

https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157688687827370
Dans l'optique d'un déploiement opérationnel extérieur prochain au Sahel (Opération Barkhane), la BFA a procédé à un exercice majeur (Feldberg) à dimension interarmes avec plus de 500 soldats et une centaine de véhicules.

Déployés sur le terrain du CENTAC-1er Bataillon de chasseurs, le GTIA (Groupement tactique Interarmes) s'est entrainé durant deux semaines à travailler ensemble dans des conditions réelles et sur un terrain difficile (pluie, boue, ...)
Les troupes et le matériel ont été mobilisé de jours comme de nuits, camouflés et équipés de capteurs de tirs laser durant tout le temps de la manœuvre. Ils ont dû faire face à des Forces d'opposition très bien équipée et aguerrie en provenance du 5e RD.

Vue générale du centre opérationnelle (CO) de campagne
Nommé "Griffon", le GTIA avait à sa tête le 3e Régiment de Hussards et menait les opérations avec 200 de ses combattants sur le terrain.
150 picards du 1er régiment d'infanterie faisaient également poids au sein des forces avec en soutien des artilleurs du 1er régiment d’artillerie (1er RA), des sapeurs du 19e régiment du génie (19e RG), et de l'ALAT représenté par des unités du 3e régiment hélicoptère de combat (3eRHC).
Les forces allemandes présentes au sein de la BFA se sont également traduites sur le terrain par la présence d'unités du 295e PzArtilleriebataillon équipés de Wolf et de Fennek.

http://www.model-miniature.com/category.php?id_category=47 

Dans un prochain numéro de notre collection de livret "Military-Photo-Report : le Mag" entièrement consacré à l'exercice PREPA OPS, nous reviendrons en détail et de façon complète sur l'ensemble du déroulement de cette préparation avant projection.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag



AMX-10 RCR du 3e RH se positionnant pour faire feu sur un blindé ennemi.
VAB CB-127 armé par le 1er RI suivi par un camion GBC-180
Gazelle du 3e régiment d’hélicoptère de combat d'Etain.
Fennek (engin blindé allemand) appartenant au 295e PzArtilleriebataillon
Un des compartiment du Centre opérationnelle de campagne monté par le 3e RH
Un fantassin de la 2ème compagnie de combat du 1er RI équipé de son FAMAS et d'un AT4
AMX-10 RCR du 3e Régiment de Hussards sur le terrain de Mailly-Le-Camp au petit matin.
Équipe de tire ERYX du 1er Régiment d'Infanterie.


Retrouvez plus de photos de cette entrainement avec les Hussards, le 1er RI
et les autres régiments sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687



Friday, February 23, 2018

Premiers tirs du HK416 modèle FC au 5e RD.

https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687
Mercredi 21 février, les hommes et les femmes du 2e escadron du 5e Régiment de Dragons s’appropriaient le HK416. Une nouvelle arme destinée aux cavaliers du régiment interarmes.

Stand de tir lourd B6 de Mourmelon-le-Grand
Effectuer les premiers tirs, manipuler l’armement, réaliser l’adaptation dans le cadre de l’instruction au tir de combat (ISTC) du Famas vers le HK416. Tels étaient les objectifs de la séance de tir qui s’est déroulée, de bon matin, au stand de tir lourd de Mourmelon.

Un Dragon avec son HK-416 FC faisant feu.
Au cours de la journée, les différentes phases d'appropriation de l'arme ont été effectuées via les modules "Bravo", qui consiste à effectuer des tirs d'accoutumance à distance de conversation, et le module "Delta" qui consiste quand à lui à reprendre une partie des tirs Bravo, mais avec des protections balistiques sur les soldats.

Combattants alignés pour recevoir les instructions.
Les phases de ces modules se décomposent en 5 temps :
- tir à 25mètres debout,
- tirs à 50 mètres debout,
- tirs à 75 mètres en position intermédiaire (un genou à terre, ou deux, ou accroupie)
- tirs à 100 mètres couché bras franc
- et tirs à 200 mètres couchés et arme sur son bipied.

Environ 80 cartouches étaient assignées par combattant et ont été utilisées durant cette entrainement. 

Au sein du 5e Régiment de Dragons, Le HK 416 modèle F-C est amené à remplacer le FAMAS pour les troupes embarquées du régiment. Les unités d’infanterie étant équipées à ce jour de la dernière version du FAMAS FELIN.

Le HK-416: qu'est ce que c'est ?
Cette arme est appelée HK car produit par la firme "Heckler et Koch". Elle est, sur les photos vues ici, dans sa version F-C (F pour la version vendue à l'armée française, et C pour compact).
De calibre 5,56 mm OTAN, il est prévu, à terme, que l'armée française en acquière plus de 93 000 unités.


Dans un prochain numéro de notre collection de livret "Military-Photo-Report : le Mag" entièrement consacré au 5e Régiment de Dragons, nous reviendrons en détail et de façon complète sur le HK416 et le HK417 (la version longue également utilisé par le 5e RD)
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag

L'instructeur explique la position accroupie aux jeunes recrues du 5ème Régiment de Dragons.
Une douille de 5.56mm s'éjecte du HK416 après un tir.
Cible atteinte pour ce tireur du 2ème escadron à l'avant de sa colonne.
Un Dragon avec son HK-416. La sangle ISTC et le bipied sont bien visibles sur cette image.
Vu arrière d'un tir de HK416 avec les cibles au fond lors d'un tir, un genoux à terre, à 75 mètres.
Jeune féminine du 2e escadron portant son FRAG (gilet pare-éclats)
La quarantaine de combattants venue s'entrainer au stand prennent ici leurs instructions.

Retrouvez plus de photos de cette entrainement avec les Dragons
et leur nouveau HK416 F C sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687




Thursday, November 30, 2017

Exercice "FOROPS" avec le 5e Régiment de Dragons

Dans le cadre de la remontée en puissance de l'armée de terre, modèle «au contact», qui exige plus d'effectifs et surtout des régiments plus puissants et mieux entraînés (format « Scorpion »), le 5e régiment de dragons est recréé le 12 juillet 2016 à Mailly-Le-Camp.
Il a comme principale caractéristique d'être le seul régiment de métropole à être à dimension interarmes. Ainsi il est constitué de :
- 3 escadrons de chars Leclerc et VBL à 4 pelotons,
- 2 compagnies d'infanterie sur VBCI à 3 sections de combat et une d'appui,
- 1 compagnie d'appui mixte à 2 sections de combat du génie et un DLOC de l'artillerie sur VAB et PVP,
- 1 escadron de commandement et de logistique,
- 1 escadron de reconnaissance et d'investigation à 4 pelotons sur VBL,
- 1 escadron d'intervention de réserve.
Tourelle CB-127 sur un VAB des Forces d'oppositions

Aujourd'hui le 5e RD a 3 principales missions :
- Comme tout autre régiment français il est projetable en mission extérieure (OPEX) comme intérieure (Vigipirate, par exemple)
- sa seconde mission est de fournir en permanence des forces d'oppositions (anciennement FORAD) au Centre d'entraînement au Combat (CENTAC).
- la troisième mission enfin est celle de l'expérimentation, notamment pour le programme SCORPION. En effet le 5e RD sera le premier à recevoir les nouveaux matériels propres à ce programme tel le GRIFFON (remplaçant du VAB).

L'une des 3 missions du 5e RD étant donc de jouer une force d'opposition permanente au profit du CENTAC, le régiment a donc naturellement repris l'héritage des anciennes Forces Adverses. Cependant, alors que les Foradiens "jouaient" avec des AMX-30 et des AMX-10 P. Le 5e RD, quand à lui, possède des engins de dernière génération pouvant être envoyé en opération extérieure.
Leclerc et VBCI prenant lieu et place des gammes AMX maintenant remisés en attendant destruction et ferraillage.

La particularité des Foradiens cependant était la couleur bleue aussi bien sur les véhicules que sur les uniformes, couleur si caractéristique que nous en avions d'ailleurs produit un livret complet intitulé "Bleu FORAD" : https://musmontis.wixsite.com/m-p-r/bleu-forad

Les Peugeot 4 (P4) elles aussi ont reçu les fameux triangles de reconnaissance.
Aujourd'hui les Forces d'opposition (FOROPS) utilisant des véhicules projetables, ils ne peuvent plus se permettre de peindre leurs engins de façon permanente. Il a donc fallu trouver une solution et après plusieurs essais, ce sont des triangles jaunes/oranges en vinyle autocollant qui ont été retenu.
Il suffit ainsi de les enlever si les véhicules doivent partir en opération extérieure.


Dans un prochain numéro de notre collection de livret "Military-Photo-Report : le Mag" du début d'année 2018, nous reviendrons en détail et de façon complète sur ce régiment unique.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag

Étant un exercice 5e RD contre 5e RD, ce char n'a pas les triangles jaunes afin de le différencier de ses adversaires.
Leclerc du 5e RD avec son sur-camouflage jaune/orange typique.
Les garages du régiment permettent au parc de véhicules d'être toujours opérationnels.
VBCI VPC (version poste de commandement) du 5e Régiment de Dragon
Tôt le matin, les troupes se mettent en place, ici un VBCI avec les soldats qui se préparent.

Plus de photos de l'exercice sont à voir sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157689799451394