Sunday, July 18, 2021

14 Juillet 2021 / Brun Terre de France, nouveau camouflage français


Après une période particulière suite à la pandémie du COVID-19 partout dans le monde, le défilé 2020 s'était vu considérablement réduit.
Cette année cependant, et grâce à une baisse du taux de contamination et à l'efficacité des mesures prises, ce 14 juillet 2021 est de nouveau mis en place sur les Champs-Élysées et reprend comme avant (avec toutefois des mesures sanitaires spécifiques). Ce jour est placé sous la thématique « Gagner l’Avenir ».

Thématique aussi bien perçue dans le domaine militaire avec les nouvelles technologies faites par nos industriels (avec le Griffon notamment produit en collaboration avec la Direction Générale de l’Armement), ou dans le partenariat européen telle la Task Force Tabuka qui accompagne les militaires maliens au combat pendant l’engagement de la France et leurs frères d’armes européens contre le terrorisme au Sahel.
« Gagner l’Avenir » c’est aussi gagner la jeunesse, dont des centaines de jeunes militaires défileront pour la première fois sur les Champs-Élysées cette année encore.

Quelques chiffres maintenant sont à retenir pour le défilé 2021 : 73 avions, 4404 femmes et hommes défilent à pied, 221 véhicules dont 54 motos, 200 chevaux et 24 hélicoptères.

Plusieurs troupes sont également mises à l’honneur lors du défilé, notamment la Task Force Tabuka dont nous parlions ci-dessus, et qui est composée de forces spéciales et conventionnelles de huit pays européens (Belgique, Estonie, France, Italie, Pays-bas, Portugal, République Tchèque et Suède).

Niveau véhicules originaux, il est à noter la présence de trois CaRaPACE (Camion Ravitailleur Pétrolier de l’Avant à Capacité Étendue) du "Service des Essences des Armées", devenu le "Service de l’Énergie Opérationnelle" au 1er janvier 2021

"Brun Terre de France"

A noter également la nouvelle couleur marron appelée aussi "Brun Terre de France" (BTF) appliqué sur l'ensemble des engins défilants. Choisie pour deux raisons :
- Afin de répondre aux études faites sur les camouflages et qui démontrent une meilleure dissimulation que l'ancien "Centre Europe" en trois tons (vert, marron et noir).
- Il répond également à un besoin de couleur monochrome sur les engins qui pourront ainsi permettre l'ajout de différentes taches de couleurs par dessus en fonction du théâtre de déploiement. (blanc pour la neige, vert pour les régions plus verdoyantes, etc etc...) ces camouflages interchangeables seront ainsi bien plus faciles et rapides à appliquer ou à enlever.

Cela faisait 30 ans que le camouflage "Centre Europe" était appliqué sur l'ensemble des véhicules du parc militaire français (adopté en 1991). Il est désormais, et depuis 2018, progressivement remplacé par le "BTF".


Dans un prochain numéro de notre collection de livret "Military-Photo-Report : le Mag", nous reviendrons en détail et de façon complète sur cet évènement.
A retrouver prochainement dans les pages de notre futur numéro de Military-Photo-Report: le Mag

Jankel Fox, Véhicule de Patrouille Longue Distance (Long Range Patrol Vehicle, LRPV) de la Task Force Tabuka.

Alignement de VBL 7.62mm lors de la mise en place des engins motorisés avant le défilé en lui même.


VBCI du 92ème Régiment d’Infanterie.

CEASAR de 155mm du 3ème Régiment d’Artillerie de marine sur la place des Invalide.

Casques et haches appartenant à un détachement des formations militaires de la sécurité civile.

La Patrouille de France ouvre le ballet aérien avec son emblématique panache de fumée bleu-blanc-rouge au-dessus des Champs Élysées.

Les pionniers du 1er régiment étranger de la Légion Étrangère.

En arrière-plan, le CaRaPACE (Camion Ravitailleur Pétrolier de l’Avant à Capacité Étendue) du "Service des Essences des Armées" qui est devenu le "Service de l’Énergie Opérationnelle" le 1er janvier 2021.

Unités issues des formations militaires de la sécurité civile.

 
Retrouvez plus de photos de cette évènement sur notre album Flick-R :
https://www.flickr.com/photos/75387893@N03/albums/72157664011517687


No comments:

Post a Comment